Forum Ciel Extrême

Forum dédié à l'observation du ciel profond
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les limites du grossissement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flying jacket
habitué
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 35
Localisation : Palaiseau (91)
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: les limites du grossissement...   05/02/07

echo "Hello world!"

Alors, voilà, comme qui dirait, je suis pris d'un subit doute sur des question de grossissement. Ma question est : les effets de la décollimatation sont-ils également sensibles, à grossissement égal (mettons 200x) sur des télescopes différents (genre un N114/900 des familles et un N200/1000) ? Où est-ce que le diamètre joue un rôle ?

Je pose la question, parce que j'aurais tendance à penser que dans le cas proposé, la décollimatation se sentira moins sur le 200, maintenant, je dis ça au feeling donc si quelqu'un pouvait mettre un peu de sa lumière dans ma lanterne... :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/cinq-soeurs/
yapo
Admin
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 46
Localisation : fontenay-sous-bois
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: les limites du grossissement...   07/02/07

salut FJ,

les effets de mauvaise collimation sont plutôt dépendants du rapport F/D que du grossissement. Pour un même décalage (angulaire) d'un miroir, ce sera bien pire à F/4 qu'à F/8 (pour un newton s'entend car les cassegrains et affiliés ont d'autres tolérances).

Dans l'exemple que tu cites, ton 115 à F/8 sera bien plus tolérant et tu pourras collimater avec un simple oeilleton (comprendre bouchon pellicule photo percé) alors que pour ton 200 à F/5, il vaudra mieux lui appliquer une collimation au Cheshire minimum (ou un laser-barlow bien réglé).

Mais bien sûr, la mauvaise collimation sera bien plus remarquable à fort grossissement, quelque soit l'instrument (200x c'est fort pour un 115 et moyen pour un 200). Maintenant, pour une décollimation semblable quantitativement et qualitativement pour tes deux instruments, elle se verra peut-être plus dans le 115 qu'au 200 (?), mais j'ai pas testé ça et encore moins théorisé la dessus...drunken

Poses la question sur astrosurf, il pourrait y avoir des avis différents Twisted Evil

a + yann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/cielextreme
 
les limites du grossissement...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les limites orientales de l'europe
» Les limites du nuage
» La publicité : sans limites ?
» Les limites de l'imaginaire
» Grands prématurés : les limites de la réanimation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Ciel Extrême :: Techniques d'observation (repérage, vision,...)-
Sauter vers: