Forum Ciel Extrême

Forum dédié à l'observation du ciel profond
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hemmingford - Nuits du 19 et du 22 mars 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mnicole01ca
ancien
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 70
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Hemmingford - Nuits du 19 et du 22 mars 2009   23/03/09

Salut !

J’ai hésité un peu avant de poster ces rapports d’observation sur CE car ils ne sont pas très « ciel profond ». Finalement je me suis dit qu’ils pourraient donner à d’autres des idées intéressantes d’observation … alors les voici.

NB – Tant que la température ne sera pas plus chaude, j’utilise le C11 au lieu du T560.

Bye,
Michel
_______________________________________________

19 mars 2009
Petite sortie à Hemmingford en compagnie de Rachelle et de Charles. J’avais le C11, Charles son T305 et Rachelle nous disait quoi observer … ;o))))

Conditions …
Pollution lumineuse … ciel orange (ciel très pollué)
Nuages … aucun
Transparence … très bonne (4/5)
Stabilité … moyenne
Humidité … faible (autour de 60% selon les prévisions)
Vent … faible
Température … 0°C au début et -3°C au départ vers 23h00

Le ciel très pollué d’Hemmingford n’est certes pas idéal mais c’est tout de même beaucoup mieux que le centre-ville de Montréal où j’ai fait plusieurs animations dernièrement dans le cadre de l’AMA09. Après avoir réparé les rideaux qui nous cachent des lumières directes du voisin, nous avons débuté l’observation vers 21h00 alors que le ciel était déjà bien noir … enfin, aussi noir que peut l’être un ciel orange. Nous nous sommes concentrés sur des cibles accessibles dans ces conditions. En voici quelques-unes …

Sirius B
C’était ma première tentative d’observer la NB compagne de Sirius qui passait au méridien en début de séance. Ce fut un échec avec le C11 et le T305. Le seeing moyen et nos instruments pas encore bien adaptés à la température extérieure ont contribué à ce résultat négatif. Ce n’est pas très grave car nous avons plusieurs années pour nous reprendre.

Sigma Orionis (étoile multiple)
Il y a longtemps que Rachelle me parlait de cette étoile multiple située juste sous le ceinture d'Orion … c'était la bonne occasion pour l’observer. Il s'agit en fait d'un groupe d'étoiles liées par la gravité … on pourrait presque parler d'un petit amas ouvert puisqu'il y a 7 étoiles d'impliquées. Toutes les étoiles du groupe sont faciles à résoudre, même la petite "C" près des composantes "A & B" très brillantes que je n'ai pas pu résoudre. À 230X (12mm) la turbulence grossissait beaucoup l'image des étoiles A & B mais je ne voyais aucun allongement qui aurait pu indiquer la présence de 2 étoiles. Selon ce que j’ai trouvé, la séparation ne serait que de 0,25’’ … je ne suis donc pas certain qu'on puisse séparer ces étoiles en visuel.



Eta Orionis (étoile double)
Une autre suggestion de Rachelle. Eta Orionis est une double très serrée (1,7'') facile à trouver puisqu'elle est visible à l'œil nu. Je l'ai monté jusqu'à 230X (12mm) malgré un seeing qui ne le permettait pas vraiment. Je voyais nettement un allongement de la tache lumineuse de l'étoile qui indiquait qu'il y avait deux étoiles présentes mais sans être vraiment capable de les résoudre. À l'occasion (très rarement) une ligne sombre apparaissait au milieu de la tache lumineuse permettant de conclure qu'il y avait bien deux étoiles. Je peux donc dire que j'ai pu résoudre cette étoile binaire serrée (1,7'') malgré les conditions plutôt défavorables.

Saturne
Malgré un seeing moyen, j’avais quand même une image potable à 230X (12mm) et elle devenait superbement précise et nette à l’occasion ce qui permettait de voir les détails qui m’avaient échappés lors des sessions d’animation récentes. Lorsque le seeing le permettait, je pouvais facilement voir l’inclinaison des anneaux, l’espace entre les anneaux et le bord de la planète de même que des bandes biens définies sur Saturne. Par contre, je n’ai pas vu la division de Cassini dans la partie éloignée des anneaux.

Nous avons quitté vers 23h00, bien contents d’avoir pu ramasser quelques photons lors de cette petite sortie sur semaine.
____________________________________________________________

22 mars 2009
Petite sortie dominicale à Hemmingford en compagnie de Rachelle (T200), Claude (T305) et Yves (T406) … j’avais apporté le C11.

Conditions …
Pollution lumineuse … ciel orange (ciel très pollué)
Nuages … aucun
Transparence … très bonne (4/5)
Stabilité … moyenne
Humidité … faible (autour de 60% selon les prévisions)
Vent … variable de faible à moyen (assez fort en fin de session)
Température … -1°C au début et -3°C au départ

Les conditions étaient relativement bonnes à l’arrivée sauf pour un petit vent frisquet qui, nous l’espérions, allait diminuer d’intensité avec la noirceur … ce ne fut pas le cas malheureusement. Vers 22h15, nous avons dû nous résigner à fermer les rideaux qui nous protègent des lumières intempestives du voisin car le vent risquait de les endommager … cela à mis fin à notre session. Malgré tout, j’ai réussi à observer quelques objets intéressants dont principalement trois comètes qui nous visitent en ce moment.

Comète Itagaki (C/2009 E1)
Située entre le Bélier et la queue de la Baleine, elle était à seulement à 15° d’élévation vers 21h00 et allait disparaître bientôt derrière le local du site d’observation. Heureusement, je l’ai trouvée assez rapidement en faisant du saut d’étoiles au viseur à partir de d’Alpha du Bélier (Hamal). Petite tache ronde diffuse assez facilement visible sur un fond de ciel pas totalement noir à environ 7’ de l’étoile HP11384 (mag 8,74). Je n’ai pas remarqué de noyau cométaire ni de queue. Elle était un peu plus contrastée dans le T305 de Claude.

Comète Cardinal (C/2008 T2)
Située entre Persée et le Cocher (sur la ligne entre Capella et Mirfak), elle se détachait à peine du fond du ciel … une chance qu’il y avait des étoiles repères brillantes assez proches pour me guider sinon je l’aurais sûrement manquée. Petite tache diffuse visible en vision indirecte surtout (ou lorsque l’on bougeait le télescope), elle m’a semblé un peu plus étendue que Itagaki (ou peut-être moins concentrée) … pas de noyau cométaire ni de queue visibles. Elle était un peu plus contrastée dans le T305 de Claude mais très inférieure à la magnitude de 9,96 mentionnée dans Starry Night.

Comète Lulin (C/2007 N3)
Très facile à trouver à seulement 1,5° à l’ouest de l’étoile Mekbuda (4,0) des Gémaux, elle est beaucoup plus brillante que les deux autres comètes et probablement assez proche de la magnitude 8,81 mentionnée par Starry Night. Le noyau cométaire était clairement visible de même que la coma de la tête de la comète. J’ai d’abord remarqué un allongement de la coma puis, suite à une remarque de Claude, j’ai vu une queue subtile et droite qui s’étendait assez loin (environ 10’) de la tête de la comète. La queue était plus contrastée dans le T305 de Claude mais un peu moins dans le T406 d’Yves … peut-être dû au fond de ciel pas complètement noir ou a un GR différent.

NGC2346 (NP) Monoceros – Butterfly Nebula
Facile à trouver en suivant les étoiles repères à partir de Delta Monoceros, elle se présente comme une étoile diffuse à 67X (42mm). À 127X (22mm), elle montre une luminosité diffuse que le filtre OIII augmente beaucoup … je note un petit allongement et l'étoile centrale est toujours visible malgré le filtre. À 233X (12mm), la NP est clairement visible avec le filtre, mais sa forme n'est pas très bien définie. En vision indirecte, je perçois un allongement et une forme vaguement rectangulaire … c'est la partie interne de la NP. L'étoile centrale est toujours visible malgré le filtre. Belle petite planétaire que j’avais déjà observée avec le T560 mais que le C11 réussi quand même à bien faire ressortir.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e5/NGC2346.jpg

Nous avons dû quitter tôt en raison du vent de plus en plus fort … session assez productive malgré tout avec trois comètes et une belle petite planétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
castor
habitué
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 68
Localisation : Pyr-Orientales
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: Hemmingford - Nuits du 19 et du 22 mars 2009   25/03/09

salut Michel!

Beau résumé que tu fais chaque fois que tu viens sur le forum.

J'ai inséré quelques photos, mais je pense que j'aurais dû les présenter en une dimension différente, peut-être un peu plus grandes, qu'en penses- tu?.. comme c'est la 1ère fois ??? Basketball

Photos insérées à progression débuts amateur..

A + Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïcé
ancien
avatar

Nombre de messages : 343
Localisation : Montreuil
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Hemmingford - Nuits du 19 et du 22 mars 2009   25/03/09

Les étoiles multiples c'est encore du ciel profond. En ville, il n'y a guère d'autres façons de faire de l'observation : étoiles doubles, amas ouverts ou nébuleuses planétaires brillantes. Je n'y pense pas assez souvent. Depuis que je n'utilise plus l'ETX, je n'observe plus d'amas ouverts, c'est sûrement un tort.
J'aime beaucoup l'attitude Rachelle. Indiquer les cibles aux pointeurs et aller se rincer l'œil c'est aussi une bonne manière de faire de l'astro! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mnicole01ca
ancien
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 70
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Hemmingford - Nuits du 19 et du 22 mars 2009   25/03/09

Salut !

Alain - Tes images sont un peu petites en effet mais on voit quand même bien ce qu'elles représentent ... tu pourrais les grossir un peu plus la prochaine fois. L'image que tu as choisie de la nébuleuse "Running Man" représente bien ce qu'on peut voir à l'oculaire, sauf pour la couleur bien sûr. Bonne continuation ... c'est en pratiquant qu'on s'améliore.

Maïcé - C'est vrai que le ciel de la ville requiert d'adapter nos cibles et les amas ouverts et globulaires sont des bons choix dans ce contexte. Pour ce qui est de Rachelle, elle aime bien observer des étoiles ayant une ou des caractéristiques particulières ... multiples, rouges, variables, etc. Et elle aime aussi nous les faire observer comme tu peux le constater.Very Happy

Bye,
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrofab-51
ancien


Nombre de messages : 74
Age : 40
Localisation : bettancourt la ferrée 52
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Obs' du 19 22 Mars   25/03/09

Salut à tous,

Une observation est toujours bonne à prendre Michel. On fait avec ce qu'on a. Bravo pour les comètes, moi je les oublie souvent, dommage pour moi.

σOri est une très jolie étoile multiple. A et B ne m'apparaissent jamais dédoublées, à cause de leur très faible espacement cela doit être difficile voir impossible. Vendredi dernier, j'ai plus ou moins dédoublée Σ1126 (CMi), à 0,9". J'ai entr'aperçu lors des trous de turbu' deux points collés.

Observant régulièrement en Région Parisienne, petite couronne, j'axe mais observations sur les étoiles doubles, c'est assez sympas, chacune étant différente. Les couleurs restent accessibles pour les brillantes. Donc vas y Maïcé, tu verras, on y prend goût.

Petite liste des doubles observées Vendredi 20 Mars, en petite couronne:

ORION:ρOri; δOri; ηOri; ζOri; σOri; Σ700; Σ750; Σ747; ιOri; βOri

PETIT CHIEN: Σ1095; Σ1126; 14CMi

CANCER: ζCnc; ιCnc; 57Cnc; 66Cnc; ϕ₂Cnc.

Toujours en ville, n'oubliez pas les astérismes brillants comme Do17 ou Do21, près de γOri. Cr65 et Cr69.

À vos instruments.

A plus

Astrofab-51 alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mnicole01ca
ancien
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 70
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Hemmingford - Nuits du 19 et du 22 mars 2009   26/03/09

Salut Astrofab-51 !

BRAVO pour Σ1126 (CMi) à 0,9" ... c'est pas mal serré ça cheers

Hemmingford fait partie de la banlieue éloignée de Montréal près de la frontière avec les États-Unis (à environ 6 km). C'est la campagne mais le dôme lumineux de la région métropolitaine est encore très présent du côté nord. Les villages des alentours contribuent également leurs petits dômes individuels avec comme résultat un ciel plutôt grisonnant. Du côté Sud, c'est mieux.

Merci pour tes suggestions, elles sont fort appropriées pour ce site d'observation. Je vais transmettre ta liste d'étoiles doubles à Rachelle ... elle en sera ravie.

Bye,
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hemmingford - Nuits du 19 et du 22 mars 2009   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hemmingford - Nuits du 19 et du 22 mars 2009
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2009: le 17 /03 à 20h10 - 2 points lumineux se rejoignent/nevers (58)
» 2009: Le 25/03 à 14h20 - "vol insensé d'un objet laissant une trainée", Prades (66)
» ORPHANEWS- Bulletin du 18 Mars 2009
» Paul de Greg Mottola
» Samedi 28 mars 2009 : action contre KFC et Mc Donald à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Ciel Extrême :: Observations (visuelles, dessins, objets,...)-
Sauter vers: