Forum Ciel Extrême

Forum dédié à l'observation du ciel profond
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nuits de Novembre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fredo
ancien


Nombre de messages : 56
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Nuits de Novembre.   23/11/10

Bonjour à tous,

Voici (enfin ! Diront certains) un résumé ("CROA synthétique") de mes 4 soirées d'observations effectuées entre le 1er et le 10 Novembre.

C'est d'abord une chance énorme que je viens d'avoir. La météo n'a pas été des plus clémente sur l'Ouest, mais j'ai pu profiter de cieux dégagés entre les passages nuageux Smile Dame nature fait bien les choses Wink Parfois....

Comme je ne veux pas vous ennuyer avec toutes les petites galaxies que j'ai pu voir durant ces 4 soirs, je vous ai gardé une chtite sélection des meilleurs moments, des meilleurs champs, des plus belles émotions. C'est tout personnel, mais j'assume pleinement Wink

Pour mémoire j'observe avec un 200 mm à F/6.

Première nuit (1er Novembre) :
La nuit ne fut pas la plus transparente des 4, mais me permit "une bonne mise en jambe" après 2 bons mois d'abstinence.
Mon objectif était de me déguster de la galaxie d'automne Smile Mais j'ai cependant voulu tout d'abord, faire un "au revoir" au ciel d'été.
Ce mois d'août, je m'étais interdit pk80-6.1,(la nébuleuse de l'oeuf), ses caractéristiques ne me paraissant pas jouable au 200. Et puis, j'ai vue que c'était tout de même faisable (Laurent FERRERO en a fait un dessin avec un 200 justement.
Pointage au Telrad. Et bingo ! Et elle là Smile, repérable dès 80x seulement comme une "étoile floue allongée". A 250x, je confirme et en prime, la composante Nord me parait plus brillante. Le dessin de Jeremy PEREZ représente bien ce que j'ai vu :

Notons que le filtre OIII n'améliore rien sur cette nébuleuse. Ce n'est pas même un moyen permettant de la confirmer....

Le cygne prend sa position verticale caractéristique. A mois l'automne, ses galaxies.... et ses nuits humides !

Grand classique s’il en est , je commence par NGC 7331 : Evidemment, facilement vue à 80x, ainsi qu'à 160x. Elle est vraiment bien à ce dernier grossissement : allongée avec bulbe marqué. Une mini M31 en quelques sortes.
On voit qu'elle n'est pas "symétrique" dans la mesure où la partie Ouest s'arrête plus nettement
J'ai longtemps observé la galaxie, notamment à la recherche de ses compagnons, et un poil plus loin du Quintet de Stephan qui m'a toujours résisté jusque là. J'y suis même revenu chacune de mes 3 autres soirées d'observations, constituant ainsi le véritable fil rouge de ce mois de Novembre.
Et Dieu le fait que de revenir sur une zone connue aide ! Au fur et à mesure des nuits, j'ai ainsi pu appréhender de mieux en mieux ce coin du ciel, repérant de plus en plus facilement les objets, en découvrant de nouveaux !
J'ai ainsi pu voir NGC7335 et, à l'extrême limite mais bien présente, NGC7337. NGC7335 est vue comme une petite tâche, formant un triangle pas tout à fait isocèle et très aplati avec 2 étoiles de mv11 environ. Elle plus grande que ce à quoi je m'attendais.
NGC7337 est plus au Sud, vue comme une large étoile floue.... mais sporadiquement seulement.
Le dessin de Yann résume assez bien mon observation :

Pour le Quintet de Stephan, "l'apprentissage" fut également long, mais j'ai pu le voir Smile et surtout individualiser au moins 2 membres : NGC7320 et NGC7318…Bien entendu, inutile d'espérer avoir des détails, mais ce fut un vrai plaisir de détailler cette zone Smile
Le dessin de Jeremy Perez illustre un peu ce que j'ai vu, mais avec seulement les 2 éléments les plus brillants :


J'ai poursuivi dans Pégase, en explorant Pegasus I. En fait, j'avais déjà vu ce coin du ciel, mais sans vraiment réaliser qu'il s'agit de ce groupe de galaxies.
NGC7619 est la plus évidente, ronde, avec un petit noyau brillant. Elle est assez large. NGC7626 se situe à quelques minutes à l'est, semble un peu moins brillante, mais ressemble beaucoup à NGC7619.
NGC7623 est très faible, au Nord de 7626.
Les 3 galaxies formaient ainsi un triangle allongé, pas complètement isocèle (NGC7623 occupant le sommet).
J'ai trouvé peu de dessins sur le net et illustrant ce que j'ai vu. Il y a celui de Carol L de cloudynights, mais pour moi ngc7623 est plus éloignée de ses 2 consoeurs :



Ma deuxième soirée est effectuée 4 jours plus tard. La transparence est au rendez-vous puisque je vois une étoile de mv6,2 dans la petite ourse, et que j'ai même repéré M33 à l'oeil nu, chose qui ne m'étais jamais arrivé en Sarthe ! Je compte également 10 étoiles dans les Pléiades.
Le hic, c'est une humidité encore incroyable, embuant mon secondaire assez tôt dans la soirée.

Pour cette deuxième nuit, je bénéficie d'une meilleure préparation et d'une envie, forte, d'en découdre avec le Sud !

Je commence par NGC246 : Visible dès 80x. Positionnée sur 3 étoiles assez brillantes, qui forment un triangle isocèle allongé orienté NNO-SSE. D'autres étoiles plus faibles sont présentes, notamment au Sud, mais en dehors de la nébuleuse.
Elle est assez large, mais difficilement descriptible. On pourrait penser à un amas ouvert mal résolu.
Avec le filtre OIII, elle devient évidente et globalement ronde, sous forme d'un disque non uniforme. Il semble qu'il y ait des variations de nébulosité dessus, mais cela est difficile à définir car les étoiles en surimpression "perturbent" l'oeil.
Les parties O, NO sont les plus marquées.
Ce dessin de JM Lecleire est un peu plus détaillé que ce que j'ai vu :


Dans le même champ que cette NP ce trouve NGC255, une galaxie faible dans le 200.
Je visite également NGC210, au SO de ce champ sympathique... et plonge franchement vers le Sud cette fois. J'ai envie de rendre visite à une grande galaxie, inobservée pour ma part depuis.... 1996 (!) :

NGC253, la galaxie du sculpteur. Quelle galaxie magnifique ! Elle est contrastée par rapport au fond du ciel, très allongée (20-30' !), orientée SO-NE. Aucune condensation centrale n'apparaît vraiment, mais la partie NE semble un peu plus marquée.
Des étoiles sont en surimpression sur le disque.
A l'Ethos 8 (soit 160x), elle reste très détaillée. C'est avec ce grossissement que l'on peut la détailler pour la dessiner (avis aux amateurs Smile), même si elle perd un peu en longueur.
Le dessin de petitprince974 (Webastro) est très fidèle de ce que j'ai pu voir:



Encore un peu plus au Sud ? Aller, zou et voilà NGC288, à 2° environ au SE de NGC253. Cet amas globulaire est grand (10' au moins), très peu contrasté. Il me fait un peu penser à M55, que j'adore. Donc j'aime NGC288 Smile.
Je le trouve à la limite de la résolution à 80x, mais à 160x (Ethos Cool, la résolution est effective, avec des étoiles y compris sur le disque. La vision est cependant plus esthétique à 80x, car 160x, ça fait sombre pour un objet peu contrasté et bas sur l'horizon...
Un dessin d'amas globulaire est toujours difficile. Ce dessin de Xavier CAMER représente plus d'étoiles que ce que j'ai pu apercevoir :


Remontons au nord, retournons dans la Baleine et pointons NGC247. Cette galaxie est large (10' environ) et très pâle. Elle est allongée N-S, légèrement "renflée". Sa partie Sud semble être plus facilement définie. Une étoile de mv9 à l'extrémité S est visible
Cet autre dessin de petitprince974 (encore Wink) représente exactement le souvenir que je garde de cette galaxie :


Ma troisième nuit est de loin la plus curieuse. C'était le 7 novembre, soit 2 jours seulement après la nuit précédemment décrite.

A peine arrivé sur mon lieu habituel d'observation, je sens que ça va mal aller et qu'une course avec le brouillard s'engage. Pas sûr que je l'emporte sur ce coup là Sad
Tout est en place. Le scope est monté, collimaté. Je consulte mes cartes pour pointer mon premier objet quand une voiture arrive, m'éclaire de ses phares trop puissants. Portières qui claquent.
"Il y a un problème Monsieur ?"
C'était la gendarmerie. Discussions. J'explique ce que je fais là. Je propose un coup d'oeil dans le scope (Jupiter, double amas, M31). Le brouillard l'emporte Sad
Ils me proposent alors un site où ils étaient juste avant ("On y fait de la vitesse"), garantie sans brouillard.
Ils font plus que m'indiquer le coin : ils m'y accompagnent ! Ils me garantissent le fait que jamais personne ne passe et je m'enfonce un peu pour m'éloigner de la route.
Le site est bon. Et surtout : il n'y a effectivement pas de brouillard Very Happy
La nuit ne sera pas exceptionnelle et le brouillard envahira également ce coin, mais mes 2 gendarmes ont sauvé ma soirée et m'ont fait découvrir un nouveau coin pas mal du tout ! Smile

Je retiens essentiellement un champ de cette soirée, constituée d'une belle association hétéroclite puisqu'associé à un amas ouvert, on trouve quelques galaxies alentours.
L'amas est Collinder 21. Il forme un C (ou une oreille, c'est selon). On repère une douzaine d'étoiles, certaines débordant du C, le bouclant sur l'est et allant encore un peu plus à l'est.
C'est à 80x qu'il est le plus agréable : on le repère bien par rapport au fond du ciel.
Et pour ceeux qui ne le connaissent pas (l'amas, pas le dessinateur;)), en voici un dessin de Laurent FERRERO :


Et tout prêt de cet amas, on a :
NGC672 : Une galaxie qui est en fait très pâle ce 7 novembre, assez grande, allongée (SO-NE). Elle ne présente pas de condensation centrale. Elle me fait un peu penser à NGC247 observée le 5/11, en plus petite cependant.
Elle est encadrée (à ses 2 extrémités) par 2 étoiles de mv13 environ.

Ce soir soir, je n'ai rien vu autour..... mais c'était sans compter que j'allais revenir 3 jours plus tard et là, j'ai repointé le même champ.

C'est ma quatrième soirée qui commence ! C'est la plus prolifique Smile

La transparence étant au rendez-vous ce 10 novembre, NGC 672 est nettement plus visible cette fois, car vue en vision directe.
Dès le premier coup d'oeil, je vois maintenant sa voisine (IC1727). Elle est également allongée.
Voici un dessin des deux comparses, effectué par Wes STONE :


Enfin, toujours dans le coin de Collinder 21, mais au Nord, NGC684 est bien vue, juste à l'ouest d'une étoile de mv11-12. Elle se détaille un peu plus à 160x car on voit un petit noyau.

Après quelques autres galaxies dans le Triangle, je me tourne vers Andromède et pointe NGC7640 , une nouvelle galaxie. A 80x, c'est une tâche allongée N-S, assez grande, assez pâle (elle me fait un peu penser à NGC672 telle que vue le 7/11).
Elle est inscrite dans un triangle d'étoiles de mv11
Je préfère la vision à l'Ethos 8 : Le noyau un peu mieux visible, ainsi que le bulbe. Une étoile en surimpression apparaît à la limite à l'ESE du noyau.
A noter, à l'Est, un astérisme de 4 étoiles me fait vraiment penser à M73. Un véritable sosie ! Je n'ai pas trouvé de référence de cet astérisme (23h24m30 +40°53')

Sachant que ces 4 nuits d'observations ne seront pas suivies d'une cinquième (la lune venant jouer les troubles fêtes, si la météo ne s'y met pas), j'ai terminé la soirée par des classiques, synonymes de claques oculaires Smile Du pur bonheur !
Vous n’allez certainement apprendre pas grand chose des descriptions que je ne peux faire l'impasse, tant le plaisir fut grand Smile

Le groupe local tout d'abord.
M33 : J'en ai une superbe vision à l'Ethos 8. NGC604 est vue de manière très nette, assez large, très brillante. Le bras nord est assez bien défini et le bras sud est même "deviné", mais cela est difficile à définir précisément. J'ai d'ailleurs beaucoup plus l'impression d'en voir 2, voire 3...
De nombreuses étoiles sont visibles en surimpression. Une étoile fine est proche du noyau.
Au Nagler 16, difficile de dire si c'est mieux ou pas : l'image est également superbe et donne une meilleure vision d'ensemble, mais moins détaillée.
En tout cas, c'est probablement une des meilleures visions de M33 que j'ai jamais eu.
Il est difficile de retranscrire par le dessin cette vision (votre serviteur ne s'y risque pas). Une assez bonne représentation de ce que j'ai vu est donné par Michael VLASOV :


M31 : Enfin ! Je retrouve une superbe image, non décevante de la galaxie. Observée seulement au Nagler 16.
Je suis réconcilié avec l'objet ! Smile Oui ça déborde du champ, mais quelle présence tout de même Smile. Une bande d'absorption est vue sur le NO, du côté de M110.
NGC206 est évidente comme une large tâche floue, assez éloignée du noyau tout de même (à 1° de celui-ci).
M110 est vraiment grande et bien définie. J'ai beaucoup aimé sa "présence".

Je me dis après coup que comme je me suis "réconcilié" avec M31 ce soir là, j'aurais dû pointer NGC891, LA galaxie qui me déçoit presque toujours... Ce sera pour une prochaine nuit très transparente.

Je fini en beauté par 2 objets archi-connus, archi-vus et qui m'ont archi-sciés :
Le double amas de Persée tout d'abord : FABULEUX !! C'est pas compliqué, quand j'ai mis l'oeil à l'oculaire après l'avoir pointé au Telrad, c'est un juron qui a fusé dans la nuit Wink Je suis une fois de plus étonné par la splendeur de ce double amas ! Des étoiles ultra-fines, colorées, très nombreuses, avec de grandes variations d'éclat.... Je suis ébahi Smile

Comment se fait-il que je sois aussi surpris. J'y suis pourtant préparé, je connais, mais non, l'étonnement est toujours là... Smile

C'est donc psychologiquement préparé que je me dirige vers la grande nébuleuse d'Orion, pas tout à fait dans les conditions optimales car encore un peu dans le halo du Mans
Je fais juste un tour rapide, sans filtre, à 80x. Elle est magnifiquement superbe, présente, là , à portée de main. Je veux, je peux la toucher !
De couleur verdâtre avec des bords "rouges" (notamment la partie Est) ? Je ne saurai dire... Vision "phosphorescente" (c'est vraiment le mot qui me vient à l'esprit). Cet objet présente une densité, une présence, quelque chose de spécial et .... de tout à fait indescriptible en fin de compte. Amis astronomes, vous savez probablement ce que je veux dire Wink
Epatant. Tout simplement ! Smile

Il est minuit. Je plie tout.
Sur la route du retour, je suis apaisé et excité à la fois (oui, c'est comme ça, j'ai ces 2 sentiments en moi en cet instant).
Je m'interroge (à défaut de philosopher Wink) : Comment se fait-il que je prenne autant de plaisir à débusquer de minuscules galaxies (qui ne seraient même pas visibles par quelqu'un qui n'a jamais observé le ciel) qu'à contempler des objets phares comme les derniers que j'ai pointés, pour lesquels je me dis qu'absolument personne ne peut resté insensible ?
Les extrêmes se rejoignent en quelques sortes Wink

A+
Fredo




Dernière édition par Fredo le 27/12/10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïcé
ancien
avatar

Nombre de messages : 343
Localisation : Montreuil
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Nuits de Novembre.   24/11/10

Voilà un CROA tout ce qu'il y a de passionnant! Allez, pour qu'il soit véritablement précieux (et pas toc du tout) il ne manque que TES dessins!
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mnicole01ca
ancien
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 70
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Nuits de Novembre.   24/11/10

Salut Fredo!

Merci pour ce superbe croa que j'ai parcouru avec beaucoup de plaisir. J'ai noté quelques cibles intéressantes pour de futures sorties. NGC210 par exemple, très belle galaxie que je ne connaissais pas dans la Baleine. Puis Collinder 21, bel AO que je n'ai pas remarqué quand j'ai observé les galaxies voisines.

J'aime bien ta façon de raconter ta soirée en plus des détails que tu signales sur les objets observés. Le choix d'accompagner tes commentaires de dessins qui représentent bien ce que tu as vu à l'oculaire est un plus ... même s'ils ne sont pas de toi (c'est pour rire Maïcé). Wink

NB - Une petite correction à apporter ... c'est le dessin de NGC247, au lieu de celui de NGC253, qui accompagne ta description de la galaxie du Sculpteur.

Bravo et Merci.

Bye, Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredo
ancien


Nombre de messages : 56
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Nuits de Novembre.   24/11/10

Merci Maïcé, Michel.

Pour ce qui est de ne pas faire de dessins, c’est (en ce moment du moins), un parti pris que j’assume Wink
Le dessin, c’est du temps et bien que beaucoup me diront le contraire, du talent.
Je préfère finalement me concentrer sur une description précise de l’objet, bien plus utile (pour moi) lorsque j’y reviens par la suite (alors que les quelques dessins que j’ai fais l’été 2009 dorment dans un coin…. et puis je n’en suis pas très satisfait).

L’erreur sur NGC253 est corrigée Michel. Merci

A+
Fredo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yapo
Admin
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 45
Localisation : fontenay-sous-bois
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Nuits de Novembre.   25/11/10

Fabuleux compte-rendu, Fredo ! Avec de bien bonnes cibles et pas des moins extrêmes bounce

Bravo pour Egg Nebula, qu'il faut quand même débusquer en pleine Voie Lactée, perdue parmi les étoiles...

On sous-estime trop souvent l'importance que peut avoir un bon Gendarme Positioning System... cyclops

Content que tu sois réconcilié avec M31, faut pas rester sur un quiproquo Wink et pour NGC 891, c'est vrai que même avec un grand diamètre, elle reste assez diaphane et sa bande d'absorption n'est pas forcément "évidente".

Enfin, j'adore ta conclusion! Il va falloir penser à écrire un article pour Ciel Extrême maintenant study

a + yann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/cielextreme
Fredo
ancien


Nombre de messages : 56
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Nuits de Novembre.   28/11/10

Merci Yann. Content que ça te plaise.

Pour pk80-6.1, faut reconnaître que j'ai étais chanceux. J'avais repéré l'environnement sur le site de J. Perez et après pointage au Telrad, elle était tout de suite là Smile Je n'ai pas eu besoin de chercher et de me regarder une à une chacune des étoiles candidates...

Pour la conclusion, j'ai peur de ne pas aller beaucoup plus loin dans mes réflexions. Je n'ai pas la réponse en tout cas Wink

A+
Fredo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome lefebvre
nouveau


Nombre de messages : 18
Localisation : 05
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Nuits de Novembre.   10/12/10

hello,
j'aime.
il y a quelques chiffres de noté après les trois lettres ngc sur un bout de papier qui traine et cela va être exploité....

je connais bien le ciel de part la bas et ça dépote autant que ça suite de flotte !!

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuits de Novembre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuits de Novembre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» Bébé 8 mois ne fait pas ses nuits
» Les sites sur le 5 novembre 1990
» bébé 8 mois ne fait pas ses nuits et se retourne!
» Salon Educatec-Educatice du 24 au 26 novembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Ciel Extrême :: Observations (visuelles, dessins, objets,...)-
Sauter vers: