Forum Ciel Extrême

Forum dédié à l'observation du ciel profond
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gordon
ancien
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   11/05/06

En attendant que le ciel profond s'offre à nouveau au 320, je vous livre une ancienne observation "petit diamètre" (jumelles 15X70 et TV60), qui m'a marquée, depuis une contrée de rêve :

Atacama ultime bivouac étoilé. 5 : Salar de Surire

Une galaxie là-haut...

Nuit du mardi 16 au mercredi 17 Aout – Salar de Surire (ca veut dire ‘nandou’ en Aymara, c’est une sorte d’autruche qui vit par ici, dans les Andes) – 4100 m – Il fait froid dès le coucher du Soleil. Je suis réveillé à 3h30 par la conscience d’une baisse importante de luminosité dans la tente. La Lune semble s’être couchée. Il n’est pourtant que 3h30. Pas question de réfléchir, je me lève, me forçant à ignorer l’ambiance glaciale dans la tente. Dehors, la Lune éclaire encore le salar au loin, elle a simplement disparu derrière une montagne à l’Ouest, provoquant une obscurité locale sur la zone du bivouac. Le ciel lui est toujours lumineux. L’assombrissement ne viendra pas avant 4h15 – 4h30, mais pas question de retourner dans mon duvet, je n’aurais jamais le courage de me relever. Je reste donc sous le ciel, bien couvert, et commence quelques repérages. C’est la dernière nuit, la motivation est forte, et malgré le froid qui rend les manoeuvres malcommodes, je m‘aide de mon bouquin et de l’atlas Cambridge (obligeant à des manipulations complexes : frontale rouge coincée sous le bonnet, gênant pour mettre et enlever les lunettes de vue de prés, le tout avec des gants de ski enfilés par-dessus des sous-gants Odlo…Mais bon, il faut ce qu’il faut !) pour localiser le Phoenix, le Sculpteur et l’alignement qui doit me conduire à NGC55, ma cible galactique de la nuit. Tout ça est un peu laborieux, mais j’arrive à finalement m’y retrouver, j’en suis heureux et en oublie le froid très vif…La bonne nouvelle, c’est que le vent est totalement tombé.
En attendant la nuit, la vraie, je retourne observer du côté du Réticule, de la Baleine, et tente sans y croire M1 (jamais vue encore) dans le Taureau…Elle est sans doute trop basse sur l’horizon, ou bien je ne suis pas au bon endroit, toujours est-il que cette nébuleuse se dérobe….

La Lune a fini par bien descendre sous l’horizon, les ténèbres s’épaississent. Je file vers le Phoenix et le Sculpteur, et trouve très vite NGC55 à droite d’une petite courbe d’étoiles après Alpha du Phoenix. La galaxie est de forme allongée et assez étendue. Je la pointe ensuite à la TV60 avec le Panoptic 22. La vision à l’oculaire, stabilisée par le pied, en est plus confortable. Elle est assez faible mais la forme se décèle assez bien avec la durée. J’essaie ensuite de grossir un peu, mais elle est très très faible au 9 mm. L’image la plus sympa est, encore une fois, avec les jumelles 15X70.

J’ai finalement passé pas mal de temps sur cette galaxie et en ai oublié de chercher M77 dans la Baleine.

Vers les 5 heures, assez totalement frigorifié, j’adresse mentalement un au revoir ému à ce ciel et retourne me coucher. Difficile de se réchauffer dans ces petites heures matinales, mais je parviens néanmoins à m’endormir. Je ne me souviens pas si j’ai rêvé des étoiles australes. Probablement.

Le matin, au lever du Soleil, il fait très froid., l’eau est gelée dans les gourdes bien sûr, mais aussi, nous informe Luiz le cuisinier, le vin ! Le vin chilien qui titre ses 14 degrés faciles a gelé… Et quelqu’un du groupe a mesuré -14 °C dans une tente à 6h. A l’extérieur, il a probablement fait autour de -19°C …

Mes compagnons de voyage ont du mal à croire que je suis sorti par une telle nuit. C’est sûr, ils pensent que je suis un peu fou. Peut-être, mais j’ai trouvé et vu ma galaxie dans le Sculpteur. Comment leur expliquer ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MatP
ancien
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 33
Localisation : Rouvres (28)
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   11/05/06

Joli CROA, même pour seulement une demi-heure et un seul objet ! Smile

Effectivement, je fais souvent de la prospection avec mon logiciel astro et il y a pas mal de choses à voir du côté du Sculpteur. C'est comme pour le Fourneau, l'Éridan, le Corbeau ou encore l'Hydre : il y a des tas de galaxies potentiellement très belles mais un peu trop basses pour qu'on puisse vraiment en profiter à nos latitudes. Per exemple, je n'ai jamais eu l'occasion d'observer M83 pourtant très prometteuse. Même sans pousser jusqu'à l'Atacama, il doit y avoir moyen de pas mal améliorer les conditions d'observations pour ce type d'objet entre -25 et -30° de déclinaison : Sud de l'Espagne ou de l'Italie, Grèce, que sais-je ? J'ai quand même déjà eu une image très belle de NGC 253 depuis la France, mais l'horizon était exceptionnellement transparent ; en plus NGC 253 est au Nord de la constellation.

Quand j'y pense, ça doit être un peu galère d'aller dans l'hémisphère sud avec le Cambridge (ou la plupart des autres atlas), avec le Nord en haut... Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astrosurf.com/astramatoria
Gordon
ancien
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   11/05/06

MatP a écrit:
Joli CROA, même pour seulement une demi-heure et un seul objet ! Smile


Tiens ? C'est vrai... Mais quelle demi-heure !

MatP a écrit:

Quand j'y pense, ça doit être un peu galère d'aller dans l'hémisphère sud avec le Cambridge (ou la plupart des autres atlas), avec le Nord en haut... Mad

Ben non, tu retournes le bouquin, voilà...
Comment ? Tout est écrit à l'envers du coup ? Pas important pour moi, je suis incapable de lire quoi que ce soit sur un atlas la nuit à la lampe rouge...Je regarde juste les dessins et les petits points... Les textes, je les apprends par coeur quand il fait jour. Wink Là, il n'y pas besoin d'orientation....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mnicole01ca
ancien
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 71
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   12/05/06

Salut Gordon !

Ton message m’a fait pensé au voyage au Chili que je dois faire en février 2007 avec d'autres astronomes amateurs québécois et dont nous sommes justement en train de finaliser les arrangements. J'ai bien hâte de découvrir le ciel de l'hémisphère Sud ... nous serons guidé par un astronome amateur chilien que nous avons connu au Québec alors qu'il était venu y faire un doctorat en économie.

Une chose est certaine par contre ... je ne dormirai pas sous la tente à 4100 m d'altitude et par un froid de -14°C ... je suis trop vieux pour ça.

Merci d’avoir partagé ce petit moment magique avec nous !

Bye,
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
ancien
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   12/05/06

mnicole01ca a écrit:

Une chose est certaine par contre ... je ne dormirai pas sous la tente à 4100 m d'altitude et par un froid de -14°C ...

Moi qui croyais que les Québécois étaient invulnérables au froid ! ("Mon pays, ce n'est pas un pays, c'est l'Hiver...")



PS : Février, c'est l'été là-bas...Ca va être fantastique votre voyage. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mnicole01ca
ancien
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 71
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   12/05/06

Citation :
Moi qui croyais que les Québécois étaient invulnérables au froid ! ("Mon pays, ce n'est pas un pays, c'est l'Hiver...")
Ce n'est pas le froid qui me dérange ... c'est le camping Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluedob
nouveau


Nombre de messages : 17
Age : 38
Localisation : Ferange Moselle
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   12/05/06

MatP a écrit:
Joli CROA, même pour seulement une demi-heure et un seul objet ! Smile

Effectivement, je fais souvent de la prospection avec mon logiciel astro et il y a pas mal de choses à voir du côté du Sculpteur.

L'amas du Fourneau,l'un des plus beau que j'ai pu observer au 300!!!
Avec près d'une vingtaine de galaxie dans le champs et pas des faiblardes!! le tout dominer par 1365 qui devoile sa structure dès 80X geek

Je ne peut que te conseiller de visiter le ciel australe!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MatP
ancien
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 33
Localisation : Rouvres (28)
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   13/05/06

Gordon, c'est vrai que si tu n'observes que les constellations, peu importe si le Nord et en haut ou en bas. Mais bon avec moi study => scratch. J'exagère, je suis paré : l'atlas Herald-Bobroff comprend une série de cartes avec le Sud en haut. Cool

Sinon évite de retourner le couteau dans la plaie, s'il te plaît Blue ! Mad Wink Tu crois que depuis l'Europe du Sud on peut quand même observer l'amas du Fourneau dans de bonnes conditions ou bien ça reste toujours trop haut en latitude ? Je salive, je salive, mais je suis encore loin d'avoir exploré à fond la Vierge, le Lion, la Chevelure et autres Chiens de chasse... Chaque chose en son temps après tout, mais les nuits à galaxies sont rares ici, surtout quand je ne peux pas toutes les exploiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astrosurf.com/astramatoria
Gordon
ancien
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   13/05/06

MatP a écrit:
Gordon, c'est vrai que si tu n'observes que les constellations, peu importe si le Nord et en haut ou en bas. !

Pas compris là...C'est justement pour le repérage général, et au niveau des constellations que ça peut avoir une importance l'orientation de la carte. Après, quand on entre dans le détail, de toutes façons faut en passer par la gymnastique inversive, (gauche droite, haut bas, les deux, pas d'inversion...selon chercheur, scope, jumelles, lunette...).

De toutes façons, tu n'es pas sans savoir qu'il n'existe en fait qu'une seule image, celle qui se forme sur la rétine, et que tout le reste c'est le cerveau qui déduit, construit, reconstitue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MatP
ancien
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 33
Localisation : Rouvres (28)
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   13/05/06

Gordon a écrit:
MatP a écrit:
Gordon, c'est vrai que si tu n'observes que les constellations, peu importe si le Nord et en haut ou en bas. !

Pas compris là...C'est justement pour le repérage général, et au niveau des constellations que ça peut avoir une importance l'orientation de la carte. Après, quand on entre dans le détail, de toutes façons faut en passer par la gymnastique inversive, (gauche droite, haut bas, les deux, pas d'inversion...selon chercheur, scope, jumelles, lunette...).

De toutes façons, tu n'es pas sans savoir qu'il n'existe en fait qu'une seule image, celle qui se forme sur la rétine, et que tout le reste c'est le cerveau qui déduit, construit, reconstitue...

Non, mais c'est juste que pour repérer les constellations ça ne doit pas poser de problème de retourner la carte, au sens où c'est gros et qu'on sait bien ce qu'on voit, alors que ce n'est pas facile de repérer les petits objets, a fortiori quand ils sont relativement nombreux sur la carte. Ceci parce que j'aime bien savoir à l'avance ce que j'observe, par exemple si je sais que NGC machin vaut plus le coup que NGC chose. Ca implique d'avoir la carte à l'endroit (pour lire les numéros et chercher ce qui m'intéresse), alors que pour pointer avec le Telrad, en général (dans l'hypothèse où on observe un objet au voisinage du méridien, ce qui est souvent le cas en principe Wink), il faut mettre globalement le Nord de la carte en haut dans l'hémisphère Nord et le Sud en haut dans l'Hémisphère Sud. C'est ce dernier cas qui me poserait problème avec un atlas conçu pour l'hémisphère boréal (retourner l'atlas à chaque fois en ne perdant pas de vue le symbole de l'objet à pointer).

Peut-être qu'effectivement quand on a l'habitude d'utiliser un chercheur et de se repérer par rapport à ce qu'on a dans l'oculaire, c'est plus facile. Smile En ce qui me concerne, je me repère toujours « à l'endroit », c'est-à-dire au Telrad d'une part et aux mouvements du télescope par rapport à l'extérieur (et non par rapport à ce qu'il y a dans l'oculaire) d'autre part.
Je sais pas si c'est très clair, en fait je mémorise mes cartes de champ avec le zénith en haut et je déplace le télescope en conséquence, sans prêter (sauf exception) une attention particulière au contenu de l'oculaire pour essayer de retrouver l'orientation du champ (en plus mon porte-oculaire est à 45° donc ça complique). Par exemple si je suis sur 52 Cyg qui se trouve au voisinage du méridien au moment de l'observation, que je ne vois pas la Petite Dentelle mais que je veux quand même chercher la Grande, je ne vais pas faire très attention pour reconnaitre le champ d'étoiles et savoir dans quelle direction se diriger ; par contre comme je sais que la Grande Dentelle se trouve à l'Est de 52 Cyg (en fait je pense : « à gauche », ce qui serait bien sûr faux dans l'hémisphère austral si j'observe au méridien), je sais que je dois tirer le dobson vers moi (vu que le porte-oculaire est à gauche du tube). Si on connait la distance angulaire entre 52 Cyg et la Grande Dentelle ainsi que le champ réel de l'oculaire il ne reste plus qu'à faire la division (très grossièrement) et compter le nombre de champs à rabouter pour avoir de bonne chances de tomber sur l'objet cherché pourvu que l'on ne grossisse pas trop.

Enfin bon, ça nous éloigne du sujet initial tout ça. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astrosurf.com/astramatoria
Bluedob
nouveau


Nombre de messages : 17
Age : 38
Localisation : Ferange Moselle
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   13/05/06

MatP a écrit:
Tu crois que depuis l'Europe du Sud on peut quand même observer l'amas du Fourneau dans de bonnes conditions ou bien ça reste toujours trop haut en latitude ?

Bertrand Laville les avai bien observé depuis le plateau d'Albion..
Mais je te conseille d'aller faire un saut en Espagne (nord ou sud) avec un horizon bien degagé et un site preservé,tu devrais etre dans de bonnes conditions;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïcé
ancien
avatar

Nombre de messages : 343
Localisation : Montreuil
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   13/05/06

Citation :
Bertrand Laville les avai bien observé depuis le plateau d'Albion..

Bertrand Laville semble avoir aussi une vue meilleure que le commun des mortels... (en tout cas que la mienne) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand Laville
ancien
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 72
Localisation : Mas des Grès (Moydans 05), Tivoli (Namibie)
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   13/05/06

Le pauvre Bertrand Laville a la vue que l'on a à 60 berges!
C'est surtout le Plateau d'Albion, et les Alpes du Sud en général, qui ont un bon ciel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deepsky-drawings.com
Gordon
ancien
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   14/05/06

Réellement, il me semble bien que "la vue" ce ne sont pas simplement les yeux (et leur état supposé bon ou délabré par les ans...) mais l'ensemble cérebral dédié à la vue (dont les yeux, extension du cerveau, ne sont qu'une partie). La partie savoir-faire, apprentissage...est donc sûrement déterminante et probablement surcompense amplement l'outrage des années sur la partie purement réceptrice de photons.

Deux exemples extrêmes pour illustrer : (1) Les jeunes yeux en pleine vigueur réceptrice - mais dont le détenteur n'a aucune expérience de l'observation - qui ne voient rien à l'oculaire d'un instrument pointé sur M81-M82...

(2) Ce que voient des gens comme SJ O'Meara ou JR Gilis à l'oculaire d'instruments de diamètres risibles (mais sous un bon ciel !). Les notes et explications de SJ O'Meara dans les préfaces de ses 2 bouquins (Messier objects et Caldwell objects) sont tout à fait passionnantes et éclairantes sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud   

Revenir en haut Aller en bas
 
En attendant la NL...Ancienne observation d'une galaxie Sud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» observation galaxie d'andromède cette nuit
» observation andromède .
» observation de galaxie
» les pleiades,jupiter,et la galaxie du triangle
» (NOSS 2-1) Observation video d'un satellite espion de la NSA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Ciel Extrême :: Observations (visuelles, dessins, objets,...)-
Sauter vers: