Forum Ciel Extrême

Forum dédié à l'observation du ciel profond
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une parenthèse dans l'hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JoelP
habitué


Nombre de messages : 28
Age : 64
Localisation : Valberg, Alpes du sud
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Une parenthèse dans l'hiver   15/02/11

Nuits du 2 au 12 février.

Drôle d’hiver en vérité : une arrivée précoce, puis d’étonnantes variations de température en janvier, et maintenant un début de février printanier ! Entre le 2 et le 12 février, l’hiver a carrément fait une pause. A 1700m, en février, il est inconcevable que les températures oscillent entre 3° et 7° au milieu de la nuit, et que le taux d’humidité soit sous la barre des 40%, avec un record de 26% ( !) le 6 février à minuit ! Et le ciel, me direz-vous ? Le ciel ? Oh, il a aimé ça ! Il faut que je remonte très loin dans mes souvenirs pour retrouver trace de conditions comme celles dont j’ai bénéficié pendant dix jours : une transparence exceptionnelle, une turbulence quasi nulle, pas un souffle de vent, que demander de plus ? Je n’ai pas beaucoup dormi ces dix jours-là, sortant le T300 toutes les nuits, parfois avant minuit, souvent après ; mais quel plaisir !

Vous comprendrez bien qu’il m’est impossible de vous raconter ces dix nuits sans vous ennuyer. Je vais donc vous en rapporter les meilleurs moments, les émotions, les plaisirs, ce qu’il me reste de dix jours de pur bonheur. L’impression forte, c’est que j’ai eu le sentiment de vivre une très longue nuit car, chose rare, les conditions étaient exactement les mêmes d’un jour sur l’autre. Du coup, on prend son temps, on ne cherche pas à exploiter intensément des heures exceptionnelles, puisqu’on sait que demain sera comme aujourd’hui !

Les premiers jours, je me suis concentré sur le secteur sud-sud-ouest, celui qui me tend les bras devant chez moi aux environs de minuit, c’est à dire du Cancer jusqu’au Taureau. Bien sûr Orion est incontournable, mais j’ai un faible pour la Licorne. Tout d’abord il y a les trois nébuleuses : Rosette, Hubble, Cône, et les amas ouverts qu’elles renferment. En cherchant bien, on y découvre des petits trésors, comme la petite double orangée et bleue juste en dessous de Hubble. Mais je garde un souvenir ému de la Rosette toute entière dans le champ du Nagler 26mm, la nuit du 8 février.

Toujours dans la Licorne, je ne me lasse pas du superbe amas NGC 2301 ! Très belle vision au Nagler 26mm, avec un petit faible pour la petite étoile rouge à la base du « T » formé par les étoiles les plus brillantes de l’amas.

Et puis il y a le complexe nébulaire de la Mouette (Gum 1 + Gum 2) et les deux beaux amas ouverts qui s’y cachent (NGC 2335 et 2343). Il faut un filtre OIII assez sélectif pour en apprécier tous les méandres, (de la Mouette) mais la balade vaut le détour. Une région riche et très belle, qui demande du temps et de la patience.

De là, il est impossible de ne pas descendre voir dans la Poupe, le duo M46 et M47. J’y suis passé trois fois (les 3, 6 et 7 février) au Nagler 13mm pour les détailler, en particulier la nébuleuse planétaire NGC 2438. Avec la stabilité du ciel, la structure annulaire est facilement visible. Quant à la centrale, on voit très bien une étoile de magnitude 13 en plein centre, mais j’ai lu récemment que ce n’est pas la centrale, très proche, et qui est beaucoup plus faible (magnitude 17,7). Dont acte. Belle vision en tout cas. Le 8 février, cette nuit incroyable où je n’ai utilisé que le Nagler 26mm, les deux amas tenaient quasiment dans le même champ (il en manquait un poil !).

Pour revenir au 8 février, ce fut vraiment une nuit d’exception, au cours de laquelle j’ai pu apprécier ma récente acquisition : le Nagler 26mm. C’est simple, je l’ai placé dans le porte oculaire à 23h30, et ne l’ai retiré qu’à 1h du matin ! Tous les groupes d’objets y sont passés, et les objets étendus bien sûr (comme M45). Je ne vais pas tous les décrire, mais les visions les plus marquantes furent :
- M42 et M43 : le goéland plus beau que jamais, traversant le ciel les ailes déployées ! M43 rouge, le cœur de M42 (autour du trapèze) vert, et les extensions (les ailes) roses. Cet oiseau-là (sans filtre) restera longtemps dans ma mémoire !
- Le duo M35-NGC 2158, une vision que j’affectionne particulièrement.
- Le trio M81-M82-NGC3077.
- Le triplet du Lion : M65-M66-NGC3128.
- Le Double de Persée bien sûr !!
- Le Double du Taureau : NGC 1807 et 1817.

Je passe sur bien d’autres ! La conjugaison de la qualité du ciel et du Nagler 26mm m’a incité à beaucoup de contemplation : M36, M37, M41, M44, M45 (les nébulosités visibles sans filtre), etc.

A partir du 10 février, je me suis consacré exclusivement aux galaxies, principalement dans le Lion et la Grande Ourse, avec des détours dans la Chevelure de Bérénice et la Vierge. Les grands classiques tout d’abord, et puis quelques groupes Hickson du Lion, le ciel s’y prêtait si bien !

Lion

Le Triplet est incontournable : au Nagler 26mm tout d’abord, puis aux Naglers 13, 9, et même 7 pour détailler chaque composante (NGC 3128 est magnifique de finesse). Puis, un autre triplet : NGC 3681-3684-3686, facile tant le ciel le permettait ; trois boules de coton à première vue, mais 3684 et 3686 (surtout) s’avèrent ovales et plus lumineuses. Et puis, au bout d’un moment, le quatrième mousquetaire (NGC 3691) fait son apparition, pour former avec les trois autres un T galactique que je savoure en silence.

Après un survol du groupe M95-M96-M105-3384-3367-3377, je passerai deux soirs (10 et 11) à la recherche des groupes Hickson 44, 51, et 57. H44 est le plus facile, quatre galaxies de magnitude 12-13, le 11 février je verrai les quatre au premier coup d’œil (la composante “d” approche, elle, la magnitude 14) et dessinerai le quatuor. A noter une fine bande d'absorption sur la composante centrale "a".

Les 11 et 12 février, je partirai à la découverte des groupes 51 et surtout 57 (le Septet de Copeland). Je localise assez rapidement 3 des 7 composantes, puis 6 ( ?). Mais elles sont très faibles (toutes autour de la magnitude 15). Pas facile. Quant à H51, l’atlas Uranometria me permettra de localiser NGC 3651-3653 au large de 72 Leo, mais H51 restera invisible. Des recherches toutefois passionnantes, je n’ai pas vu le temps passer !

J’oubliais presque NGC 2903, sous le museau du Lion. Magnifique galaxie barrée, la plus belle du Lion à mon avis. La barre est visible, et le sens d’enroulement des bras perceptible, mais les bras restent difficiles au T300.

Grande Ourse

La constellation est bien haute en cette époque, et c’est un bonheur de passer voir tous les Messiers qui la peuplent. Avec le ciel dont je disposais, les images les plus extraordinaires se sont succédé. Que dire ? Tout d’abord, un énorme coup de cœur pour M51 : à 5h du matin le 12 février, j’y ai passé une heure. Les deux bras de M51 étaient incroyablement détaillés, et même en relief ! Je n’ai pas résisté à essayer de prolonger cette vision en la dessinant. Et puis M101, dont le noyau brillant, les trois bras et quelques régions « NGC » étaient facilement visibles ! Et puis, le duo M97-M108 dans le champ du Nagler 26mm !

Bérénice

J’ai fini cette longue nuit de 10 jours par un passage dans la Chevelure de Bérénice. J’en garderai une image merveilleuse de l’Oeil Noir (M64). La bande d’absorption était très nette en vision directe, quel œil au Nagler 7mm ! Et puis, deux amas globulaires M53 et NGC 5053 dans le champ du Nagler 26mm !! M53, éclatant, dont le cœur est presque entièrement résolu ; et 5053, enfin visible, faible, pâle, peu contrasté, mais bien là ! Ces jours-là, tout était possible !

Comme je le pressentais, raconter cette aventure (c’en est une !) est impossible (j’ai oublié mes passages dans Cassiopée, les Gémeaux, le Cancer, la Vierge !). Et puis, mon récit doit être aussi « fouillis » que mes notes… J’espère vous en avoir néanmoins transmis quelques émotions.

Il neige aujourd’hui, l’hiver a repris le contrôle ; la parenthèse est refermée…

jp


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://joelpinson.fr/?cat=9
mnicole01ca
ancien
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 70
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Une parenthèse dans l'hiver   15/02/11

Aie Aie Aie ... quelle chance tu as de vivre dans ce paradis de l'observation. Dix nuits consécutives et des conditions superbes ... le bonheur total quoi. bounce

Chez-nous, c'est la disette sévère ... une seule sortie lors du camp d'astronomie de mon club en février où un trou d'une demi-heure dans les nuages nous a permis d'observer la supernova du moment dans le galaxie NGC2655 (Girafe). Smile

Merci de ce beau rapport d'observation qui m'a permis de revoir virtuellement plusieurs objets déjà visités et de découvrir des cibles intéressantes que j'ai notées pour mes futures sorties. Mais avec les conditions météos qui prévalent ici, j'aurai besoin de plusieurs années pour les découvrir. Sad

Bye,
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredo
ancien


Nombre de messages : 56
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Une parenthèse dans l'hiver   15/02/11

Quelles nuits merveilleuses tu as vécues ! Merci de nous les faire partager Smile

C'est que tu nous donnes sacrément envie avec tes descriptions alléchantes... seulement, quand on a ni le ciel, ni même le temps (10 nuits d'affilée !!!)... et bien on fait un peu par procuration grâce à toi Wink

A+
Fredo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïcé
ancien
avatar

Nombre de messages : 343
Localisation : Montreuil
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Une parenthèse dans l'hiver   16/02/11

geek GAH!!! Ca fait rêver...
Observer 10 nuits de suite! Ça ne m'est jamais arrivé et cette année, mes vacances tombent toutes à la pleine lune! De quoi baver sur un tel récit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand Laville
ancien
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 72
Localisation : Mas des Grès (Moydans 05), Tivoli (Namibie)
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Une parenthèse dans l'hiver   16/02/11

Bonjour à Tous et à Toutes,

Ces nuits de début février ont été effectivement exceptionnelles.
On a toujours tendance à employer des adjectifs "exagératifs", comme "historique", mais, là, exceptionnel est vraiment le qualificatif qui convient.

Je n'ai observé que du 2 au 7, soit 6 nuits, à Rosans, à l'Observatoire des Baronnies Provençales, ( www.obs-bp.com ) mais toutes ont été remarquables.

Quelques preuves chiffrées, si vous voulez:
- en 6 nuits le SQM n'est jamais descendu au dessous de 21.51, obtenus bien sûr en début de nuit.
- le SQM-L non plus, jamais en dessous de 21.48.
Mais voici le plat de résistance:
- le SQM a atteint 21.91, la meilleure nuit; 21.88 la deuxième meilleure, 21.87 la troisième, et 21.61 la plus "mauvaise".

Si les deux premières nuits ont été à la fois froides (-10°), humides (jusqu'à 86%), et turbulentes (FWMH 3.0 à 3.5"), les dernières ont tout cumulé dans le must:
- FWMH 2.0" puis 1.6"
- hu 45% en début de nuit, 56% à la fin (et quand je dis "à la fin", ça veut dire "aube astronomique"!)
- mvlon UMi 6.6 vu VI2 !
- mvlonZ 7.0+ (je n'ai pas perdu de temps à étalonner)
- et la cerise sur le gâteau: m19.5V, magnitude atteinte avec T635 x 520 sur une étoile périphérique de NGC 3628, qui plus est sans la chercher. (Ces 19.5V sont validés par l'A2.0, le B1.0, et le SDSS)

Je me suis demandé plus de 10 fois pendant ces nuits si les ciel Chilien ou Namibien (que j'ai bien présent dans mon esprit) étaient plus beaux, plus transparents, plus..., mais, franchement je n'en suis pas sûr. Bien sûr, il n'y avait pas le coeur de la Voie Lactée au zénith, ni les nuages de Magellan, mais pour le reste, c'était kif kif.

Les dessins et Croas suivront sur mon site ( www.deepsky-drawings.com ) dans quelques jours

Bon ciel à tous, et pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir un si beau ciel, toutes mes excuses...!


Bertrand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deepsky-drawings.com
JoelP
habitué


Nombre de messages : 28
Age : 64
Localisation : Valberg, Alpes du sud
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Une parenthèse dans l'hiver   16/02/11

Bertrand Laville a écrit:
Bonjour à Tous et à Toutes,
Ces nuits de début février ont été effectivement exceptionnelles.
On a toujours tendance à employer des adjectifs "exagératifs", comme "historique", mais, là, exceptionnel est vraiment le qualificatif qui convient.

Merci pour ce témoignage Bertand! Heureux de voir que je n'étais pas seul sous ces cieux exceptionnels!

Citation :

Je n'ai observé que du 2 au 7, soit 6 nuits, à Rosans, à l'Observatoire des Baronnies Provençales, ( www.obs-bp.com ) mais toutes ont été remarquables.

Je suis au sud de Barcelonnette, environ 150km plus à l'est.

Citation :

Je me suis demandé plus de 10 fois pendant ces nuits si les ciel Chilien ou Namibien (que j'ai bien présent dans mon esprit) étaient plus beaux, plus transparents, plus..., mais, franchement je n'en suis pas sûr. Bien sûr, il n'y avait pas le coeur de la Voie Lactée au zénith, ni les nuages de Magellan, mais pour le reste, c'était kif kif.

Je ne me suis pas posé cette question, ne connaissant pas (encore) le Chili, mais j'avoue avoir souvent regardé ce ciel, en me demandant si cela pouvait être mieux...

jp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://joelpinson.fr/?cat=9
Gordon
ancien
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Une parenthèse dans l'hiver   18/02/11

"Dix nuits, sans regretter l'oeil niais des falots !"

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome lefebvre
nouveau


Nombre de messages : 18
Localisation : 05
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Une parenthèse dans l'hiver   19/02/11

mon 300 y etais aussi avec l'oeil a l'oculaire pas si loin ...pas si haut....

6 semaine de bau temps intégral ! ben mon vieux !

vive les alpes ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une parenthèse dans l'hiver   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une parenthèse dans l'hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le déluge de nouveau ?
» Jésus, réconfort dans l'hiver
» Je plante... dans mon potager
» 2009: le 07/04 à 00h 14 -Flash étrange dans le ciel- Hyères (83)
» 1 coeur en hiver.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Ciel Extrême :: Observations (visuelles, dessins, objets,...)-
Sauter vers: