Forum Ciel Extrême

Forum dédié à l'observation du ciel profond
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nuits cristallines estivales du Coquimbo : épisode 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xavierc
ancien


Nombre de messages : 84
Age : 44
Localisation : Fontenay sous bois(94)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Nuits cristallines estivales du Coquimbo : épisode 6   19/06/11

Nuit 6 : du 1er au 2 février 2011. 18 dessins, observations 5763 à 5780
------------------------------------------------------------------------

Episode précédent : http://cielextreme.bbfr.net/t352-nuits-cristallines-estivales-du-coquimbo-episode-5

Je monte au crépuscule nautique, et commence la nuit sur les amas ouverts du nord-ouest des Voiles, constellation qui en est bien pourvue.

Trumpler 10 de magnitude 4.6 à proximité de d Velis est brillant à 75x mais pas concentré.
Ses étoiles principales sont brillantes avec des magnitudes 6.4 et supérieures. Beaucoup d'autres sont très faibles à perceptibles.

Jupiter va se coucher vers 22h30.

NGC2671 de magnitude 11.6 à 1° nord de d Velis a nécessité un fort grossissement de 218x pour bien le résoudre en étoiles faibles à perceptibles avec un résidu très faible à perceptible de fond laiteux.Cet amas concentré est un paquet granuleux et laiteux à 75x.


Personne ne parle, nous sommes tous passés dans une autre dimension devant ces spectacles célestes qui laissent sans voix.

Direction le sud central de la constellation, à proximité de la Fausse Croix.
NGC2972 de magnitude 9.9 à 4° nord-ouest de Phi Velis se révèle esthétique à 150x avec 2 lignes directrices d'étoiles assez faibles à perceptibles de magnitude 11.4 et plus, sur fond laiteux.


Je continue sur NGC3228 de magnitude 6.0 à 2° est de Q Velis. A 109x cet amas ouvert pauvre mais brillant (étoiles de magnitude 7.9) semble plus être un astérisme qu'un amas ouvert.


Je rends visite ensuite à Ru87 à 1.5° au nord-ouest. Sur fond très faible luisent ses étoiles assez faibles (magnitude 11.0) à perceptibles. Il est petit à 150x.

Comme souvent la fatigue m'assaille à 1h. Résister aux affres du corps pour libérer l'esprit dans les champs étoilés, il faut, oui il le faut.
Résultat : Xavier 1 - fatigue 0.

L'observation du même type d'objets finit par provoquer aussi de la lassitude, donc je vais maintenant viser autre chose que des amas ouverts.
Ce sera la nébuleuse planétaire NGC2899 de magnitude 11.8 dans les Voiles, à 3° nord-est d'iota Carena.
A 150x, 2 portions d'anneaux sortent. Elle est faible avec et sans filtre OIII. Sans filtre, ses limites restent floues, les 2 portions les plus brillantes d'anneaux sont perçues. Avec filtre OIII, elle est ronde, annulaire, son centre est plus clair que sans filtre.

Sur le terrain, la chatte Grisette nous rend visite ainsi qu'un coup de vent à 1h30.

Ah tiens, que vois-je dans mon programme, mais c'est bon sang bien sûr un autre amas ouvert des Voiles!
IC2488 de magnitude 7.4 à 1° au sud est néanmoins loin d'être lassant avec ses nuages obscurs dedans. A 75x il est fourni en étoiles assez brillantes de magnitude 10 à perceptibles.


Quittons notre galaxie pour aller espionner celles du Réticule.
NGC1559 à un demi-degré au sud-est d'alpha du Réticule est grossie 150x. Assez faible (magnitude 10.4), sa forme bizarre en chrysalide n'est en réalité que sa barre centrale sur les photos. C'est une spirale barrée, mais elle m'apparaît comme une galaxie irrégulière, entrecoupée d'une bande sombre.


IC2056 de magnitude 11.6 à 2° plus au nord est cotonneuse, presque ronde, faible à 150x.

Grisette nous embête, elle a le chic pour venir se fourrer dans nos pieds. Elle a failli me faire tomber quand j'ai couru rattraper les dessins, kidnappés par un coup de vent! Et devinez sur qui j'ai failli uriner par mégarde dans l'obscurité de la nuit chilienne?

Je poursuis ensuite l'intensive tâche d'observer les objets du Grand Nuage de Magellan dans la Dorade, dans un mouchoir de poche de 2° de côté.
NGC1714 vers thêta Doradis vue à 150x est une nébuleuse diffuse scindée en 2, assez faible, un peu bleue, réagissant fortement en OIII.


Alors que Pierre est parti dormir, je pointe NGC1718 amas ouvert de magnitude 12.3. A 150x très faible, quelques étoiles sont aperçues à la limite de la vision décalée.


NGC1735 à 1° nord-ouest et proche de NGC1714 s'avère être une nébuleuse par réflexion (déduit de sa non-réaction au filtrage OIII) alors qu'annoncée émissive. Elle est assez faible et petite.

Le site se vide, je reste seul sous la voûte étoilée.

NGC1774 amas ouvert de magnitude 10.8 à proximité est à 150x assez faible. La turbulence quasi nulle à ce grossissement, j'aimerais l'exporter chez moi!

Vénus se lève vers 4h50.

NGC1786 amas globulaire de magnitude 10.9 pour 1.2' de diamètre m'a forcé à pousser le grossissement à 343x pour y voir quelque chose. Assez faible, diffus, il dévoile par instants son petit centre plus brillant.


NGC1806 autre amas globulaire de magnitude 11.1 montre une toute autre apparence à 150x : très diffus, très faible, et plus gros.


Tiens c'est marrant, je les ai observés par ordre croissant de numéro NGC et c'était tout à fait involontaire!

Antlia (Machine Pneumatique) a enfin décroché du zénith, ne m'obligeant plus à me tordre le cou pour l'observer.
De 5h40 à 6h05, je sprinte sur 3 de ses galaxies, NGC3095-3100-3108 à 5° nord d'êta Antlia et finies dans l'aube.

NGC3095 (magnitude 11.8) 109x. Très faible, évanescente. En vision décalée, une barre fine interne se montre presque en permanence.


NGC3100 (magnitude 11.2) 109x Centre faible allongé, pourtour très faible à perceptible, mal défini.


Viiitttteee, l'aube arrive!

NGC3108 (magnitude 11.5) 109x. Faible, malgré l'aube sa forme est évidente.


Ouf, j'ai tenu la cadence! Quelle nuit productive!

En allant ranger le télescope, j'ai fait la macabre découverte d'un oiseau mort dans l'observatoire.
Est-il parti rejoindre pour l'éternité l'Oiseau de Paradis au firmament?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xcamer.perso.sfr.fr
mnicole01ca
ancien
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 70
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Nuits cristallines estivales du Coquimbo : épisode 6   19/06/11

Merci Xavier pour ce 6e épisode. bounce

Une nuit magnifique et très productrice en effet. Je ne sais pas comment tu fais pour être aussi constant et appliqué nuit après nuit ... tu maintiens un rythme d'enfer sous ce ciel magique.Shocked

Comme d'habitude j'ai noté quelques objets pour ma prochaine visite au Chili (novembre), en particulier le beau petit groupe de galaxies dans Antlia qui sera bien positionnée en fin de nuit. Smile

Merci ... j'ai déjà hâte de découvrir l'épisode 7.

Bye,
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent.ferrero
ancien
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : marseille
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Nuits cristallines estivales du Coquimbo : épisode 6   20/06/11

Salut Xavier,

C'est vraiment impressionnant le nombre d'objets que tu as pu dessiné! En plus tu as eu le courage de tenir jusqu'à l'aube. De mon côté, lors du mon voyage de 2009, je n'arrivais pas à tenir si longtemps. Même en ayant conscience que mon séjour au Chili était court et qu'il fallait que j'en profite, la fatigue et le sommeil me terrassait systématiquement vers 3h à chaque fois... Par contre Alexandre Renou était comme toi, un vrai marathonien du ciel profond!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://splendeursducielprofond.over-blog.com/
yapo
Admin
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 45
Localisation : fontenay-sous-bois
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Nuits cristallines estivales du Coquimbo : épisode 6   24/06/11

ça ne chôme toujours pas sous le ciel chilien, mazette, quelle collection : c'est du super rare !

bravo et encore !

yann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/cielextreme
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuits cristallines estivales du Coquimbo : épisode 6   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuits cristallines estivales du Coquimbo : épisode 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bébé 8 mois ne fait pas ses nuits
» bébé 8 mois ne fait pas ses nuits et se retourne!
» Cauchemards horrible quasi toutes les nuits
» nuits a 3 ans
» Mon fils de 3 ans se reveille toutes les nuits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Ciel Extrême :: Observations (visuelles, dessins, objets,...)-
Sauter vers: