Forum Ciel Extrême

Forum dédié à l'observation du ciel profond
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chili Nov 2011 ... 1er rapport

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mnicole01ca
ancien
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 71
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Chili Nov 2011 ... 1er rapport   14/12/11

Salut !

Nous étions 9 amateurs québécois venus passer la période de nouvelle Lune de novembre 2011 à SPACE (San Pedro de Atacama Celestial Explorations) propriété d’Alain Maury à environ 6 km au Sud de San Pedro. Il s’agissait d’un retour pour 5 membres du groupe qui étaient déjà venus à cet endroit pour la nouvelle lune de mai 2009. SPACE offre l’hébergement et la possibilité de louer des instruments sur place.

Ce premier rapport présente un sommaire des conditions d’observation et des résultats obtenus au cours de notre séjour là-bas. J’y inclus également une première sélection des plus beaux objets de l’hémisphère Sud observés en 2007 et 2009 et retrouvés avec plaisir en 2011. Un deuxième rapport suivra avec d’autres beaux objets qu’on pourrait appeler les découvertes 2011. Tous les objets ne seront pas inclus car nous en avons observé plus d’une centaine au cours de nos 9,5 nuits d’observation.

Conditions générales

Les coordonnées de SPACE sont … 22° 57’ 14’’ Sud / 68° 10’ 45’’ Ouest, à une altitude de 2 400 m.

Le ciel y est normalement très noir ... lors de notre première visite en mai 2009, le SQM (Sky Quality Meter) donnait régulièrement des lectures allant de 21,7 à 22,2 toutes les nuits malgré la présence de la Voie Lactée au zénith. Ce ne fut pas le cas cette fois-ci en raison surtout des vents forts le jour qui soulevaient la poussière qui demeurait en suspension dans l’atmosphère et diminuait fortement la transparence près des horizons … surtout évident à l’Ouest et au Sud. Dans l’ensemble, le ciel était plutôt grisonnant plus on s’approchait des horizons.

Alain Maury mentionnait aussi l’augmentation de l’activité solaire qui a pour effet d’ioniser davantage les atomes dans la haute atmosphère. Cela rend le ciel plus lumineux parce que les atomes émettent des photons en retombant à des niveaux d’énergie plus bas. C’est certainement possible sans que nous puissions en mesurer véritablement l’effet.

NB – La transparence moins bonne qu’anticipée n’a pas vraiment eu d’effets négatifs sur la qualité des images à l’oculaire sauf peut-être pour les objets défis près de la magnitude maximale théorique du télescope.

Le ciel à l’œil nu était tout de même très beau bien que la Voie Lactée d’hiver soit plutôt discrète comparée à celle de l’été où l’on peut voir le Sagittaire et le Scorpion au zénith. Nous avions choisi l’automne (printemps austral) pour observer un autre secteur du ciel dont les nuages de Magellan qui sont à leur meilleur à cette période de l’année … et ils nous en ont mis plein la vue.

La stabilité du ciel, quant à elle, était très bonne (même excellente) toutes les nuits ce qui a donné des images superbes de Jupiter et de ses satellites (disques stables) et a permis de résoudre facilement Sirius B à seulement 10’’ de Sirius A. Il faut dire que l’altitude de 2 400 m y est sûrement pour quelque chose.

Le crépuscule astronomique arrivait vers 21h20 et l’aube astronomique vers 05h15, ce qui donnait environ 8h00 d’observation du ciel profond. Il y a eu des nuages la première nuit qui nous ont limités à seulement 2 heures d’observation. Ce fut un mal pour un bien puisque cela nous a permis de récupérer de la fatigue du voyage ... partis très tôt le matin de Santiago pour le vol vers Calama, suivi de la prise de possession des véhicules à l’aéroport, des provisions de nourriture au supermarché de Calama et de 100 km de route pour nous rendre à San Pedro où nous sommes arrivés en fin d’après-midi.

Par la suite nous avons eu 9 nuits consécutives complètement dégagées … difficile à concevoir quand on vient du Québec. À l’exception de Paul qui faisait de l’astro-photo à plein temps et de l’observation visuelle à temps partiel, personne n’a pu tenir le coup toutes les heures de toutes les nuits … personnellement, je suis très content de mes 59 heures d’observation.

Notre instrument principal était un T460 mm (F/5 sur monture alt.-azimutale) loué à SPACE. Les oculaires fournis étaient des « Explore Scientific 100° » de focales de 20, 14 et 9 mm, de même qu’un 7 mm Nagler. Nous avions apporté un 42mm Vixen qui nous donnait un champ réel de 1,36° … très utile pour certains objets plus grand que la limite de 54 min du 20 mm. Jean avait son C5 et plusieurs avaient apporté des jumelles pour continuer l’exploration du ciel austral entre les moments à l’oculaire.

Le T460 en opération…


Les conditions au sol étaient fantastiques. En raison de la très faible humidité (autour de 20% à 30%) nous pouvions laisser tous les accessoires (atlas, programme d’observation, oculaires, filtres, etc.) sur la table près des télescopes sans nous soucier de la buée ou du frimas.

La température variait généralement de 10°C en début de nuit à 2°C ou 3°C en fin de nuit … très confortable quand on est bien habillé et que ce n’est pas humide. Le jour, le mercure avoisinait les 30°C avec le Soleil presqu’au zénith vers midi … chapeau et crème solaire étaient de rigueur.

De petits dômes lumineux étaient visibles du côté de San Pedro (au Nord), de Toconao au Sud-Est et des mines de lithium au Sud-Sud-Ouest (à environ 70 km) mais sans nous déranger vraiment. Il y avait aussi les autobus des visiteurs (3 ou 4 par soir) qui éclairaient le site d’observation pendant environ une minute lors de leurs passages … il suffisait de fermer les yeux pendant ce temps pour ne pas perdre notre adaptation nocturne.

Les paysages terrestres

La région de San Pedro est reconnue pour ses merveilles naturelles. Avec trois véhicules à notre disposition, nous avions la flexibilité de choisir les visites en fonction de nos intérêts propres en nous organisant avec un ou plusieurs membres du groupe.

Ayant déjà visité la Vallée de la Lune et les Geysers del Tatio en 2009, j’ai choisi cette fois-ci l’Aldea de Tulor, un site archéologique près de San Pedro, la Laguna Chaxa dans le Salar de Atacama où de superbes flamands sont nos hôtes et l’exploration du col de Bolivie/Argentine qui s’élève jusqu’à 4 800 m et offre des paysages merveilleux et uniques tout au long du trajet. Ça me prendrait encore plusieurs séjours pour découvrir toutes les merveilles qu’offre la région de San Pedro.

Deux flamands de Laguna Chaxa…


Les paysages célestes

Mon programme d’observation comprenait quelques 150 objets du ciel profond et nous en avons observé plus d’une centaine. Sans compter les retours réguliers sur les plus beaux objets dont les grands classiques du Sud (et d’autres incontournables) que nous avons observés à plusieurs reprises pendant notre séjour.

Pour éviter les répétitions, j’ai choisi de ne pas faire de nouvelles descriptions pour les objets observés en 2007 et 2009 et déjà présentés dans mes rapports antérieurs … je voulais me concentrer davantage sur les nouveaux objets et les découvertes 2011. Des liens permettront à ceux qui veulent en savoir davantage sur ces magnifiques objets, de retrouver les descriptions que j’en ai faîtes précédemment.

Les grands classiques du Sud

À mon avis, il s’agit de quelques-uns des plus beaux objets du ciel austral et peut-être même des deux hémisphères. Au fil de mes voyages au Chili, ces grands classiques sont devenus de vieilles connaissances que j’observe à chaque session simplement pour le plaisir de les revoir, comme une récompense, sans prendre de notes.

NGC3372 (NE) Carène – Nébuleuse de la Carène et les lobes d’Eta Carina (Homunculus)
NGC2070 (NE) Dorade – La Tarentule et son voisinage dans le Grand nuage de Magellan
NGC104 (AG) Toucan – 47 du Toucan, le 2e plus gros AG de la VL et le plus beau à mon avis
NGC292 (Gal) Toucan – Petit nuage de Magellan et ses nombreuses petites taches lumineuses
NGC5139 (AG) Centaure – Oméga du Centaure, le plus gros AG de la VL
NGC5128 (Gal) Centaure – Centaurus A, la superbe galaxie à l’énorme bande de poussières
NGC4755 (AO) Croix du Sud – La Boite de bijoux, belle à tous les grossissements

Même si certains de ces classiques n’étaient pas à leur meilleur en novembre, ils faisaient tout de même parti de notre rituel à chaque nuit, incluant Oméga du Centaure et Centaurus A qui clôturaient nos sessions d’observation et nous éblouissaient malgré leur faible élévation un peu avant l’aube astronomique. Pour en savoir plus sur ces superbes objets, je vous réfère aux descriptions (toujours valables) faîtes en 2009.

http://cielextreme.bbfr.net/t246-chili-mai-2009-les-grands-classiques-du-sud-2e-rapport

Les incontournables

Même s’ils sont moins connus que les grands classiques, ce sont de très beaux objets présentant des aspects particuliers intéressants qui font qu'on y retourne souvent. Déjà observés en 2007 et surtout en 2009, nous y sommes revenus avec plaisir en 2011 (à plusieurs reprises même) simplement pour le plaisir de les revoir sans vraiment documenter studieusement ces visites amicales à de vieilles connaissances.

En voici quelques-uns.

1. Homuculus – Les lobes d’Eta Carina dans la Nébuleuse de la Carène (1)
2. NGC 3293 - Petite boite de bijoux et NGC3324 - Nébuleuse Gabriella Mistral (1)
3. NGC7582++ (groupe de galaxies) Grue … Triplet de la Grue (1)
4. NGC5189 (NP) Mouche … la fausse galaxie (1)
5. NGC3576 (ND’s) Carène … l’ampoule électrique (1)
6. NGC2736 (RS) Voile … Pencil Nebula ou Curtain Nebula (1)

(1) Voir mes commentaires d’observation 2009 au lien suivant …
http://cielextreme.bbfr.net/t249-chili-mai-2009-de-belles-surprises-4e-rapport

Et quelques autres.

7. NGC55 (Gal) Sculpteur … magnifique (2)
8. IC2220 (ND) Carène … Toby Jug Nebula (2)
9. NGC2818 (NP) Pyxis (2) … belle en photo et à l’oculaire
10. NGC3532 (AO) Carène … énorme AO surnommé « la pelote d’épingles » (2)
11. NGC2808 (AG) Carène … un superbe AG, presqu’un classique (2)
12. NGC362 (AG) Toucan … très beau mais trop près de 47 du Toucan pour son bien (2)
13. NGC3132 (NP) Voile … The Southern Ring Nebula ou Eight Burst Nebula (2)

(2) Voir mes commentaires d’observation 2009 au lien suivant …
http://cielextreme.bbfr.net/t252-chili-mai-2009-autres-objets-6e-rapport

Cela complète un premier tour d’horizon des objets les plus connus du ciel du Sud ... j’espère que cela vous a plus. Il y a bien sûr d’autres beaux objets qui nous ont ravis lors de notre séjour au paradis de l’astronomie et c’est à eux que je vais m’intéresser dans mon prochain rapport.

Bye
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yapo
Admin
avatar

Nombre de messages : 614
Age : 46
Localisation : fontenay-sous-bois
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Chili Nov 2011 ... 1er rapport   15/12/11

aie aie aie, ça s'annonce magnifique rien que d'après la mise en bouche ! albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/cielextreme
 
Chili Nov 2011 ... 1er rapport
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cherche le rapport de jury versailles 2011( crpe sept 2011 ) introuvable
» Le rapport de l'ANSES sur les régimes amaigrissants
» 2011: Février - Vidéos d'ovnis au Chil , que faut-il en penser?
» Montée du satanisme d'après le rapport miviludes
» Rapport sur les sectes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Ciel Extrême :: Observations (visuelles, dessins, objets,...)-
Sauter vers: