Forum Ciel Extrême

Forum dédié à l'observation du ciel profond
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Plongée à 1.5 milliard d’années lumières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diabolo
ancien
avatar

Nombre de messages : 95
Localisation : Larzac stellarzac.wordpress.com
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Plongée à 1.5 milliard d’années lumières    18/05/12

Cette nuit du mercredi 16 est annoncée comme assez turbulente mais très transparente. C’est l’occasion d’observer les objets du ciel qui réclament la plus grande pureté de ciel, les galaxies !

En cette période, le début de nuit est idéal, il n’est plus nécessaire de veiller tard pour profiter du spectacle des champs riches en beaux objets de la Grande Ourse, de la Vierge et du Lion notamment. Ces objets, avec les nébuleuses planétaires, sont mes objets fétiches car leur variété est très grande, c’est toujours une surprise.

Le T1000 est installé vers 22h00. Le télescope à peine sorti de son abri, je lance la ventilation car la température est en baisse rapide, puis je termine la mise en place. Avant de mettre la motorisation en marche, j’en profite pour jeter un coup d’œil à Saturne avec l’Ethos 13. L’image n’est pas si mauvaise compte tenu d’une mise en température incomplète. C’est étrange, je vois bien la planète et ses satellites mais une série d’étoiles du champ a un comportement étrange. La motorisation n’étant pas en route, je laisse Saturne défiler dans le champ et là, ma surprise est grande : 5 étoiles sont fixes, très probablement un groupe de géostationnaires. Presque alignés, ils offrent un spectacle assez déroutant. J’en vois régulièrement dans cette zone mais jamais je n’en ai vu plus d’un à la fois dans le champ.

La nuit tombe, il est temps de mettre la motorisation en marche et d’aligner l’Argonavis pour commencer la longue liste d’observation. Je n’avais jamais fait attention à l’influence de l’arrivée de la nuit sur la montée du SQM et je suis surpris par sa rapidité. En 40 minutes il est passé de 21.10 à 21.40, il a fini par 21.57 au meilleur de la nuit.

Afin de déterminer une série de cibles, j’ai utilisé Skytools ainsi qu’une recherche d’images tout simplement sur google pour voir si les cibles proposées par le logiciel sont intéressantes.


NGC 4273 : En pointant cet objet, j’ai une jolie surprise, je n’avais pas précisé sur la liste d’observation qu’elle n’était pas seule. En examinant le champ on compte assez facilement 7 galaxies. La plus faible que j’identifie est IC 3153 à magnitude 15. A revoir et à détailler en élargissant un peu la zone car après vérification sur Skytools, il y a encore quelques galaxies à proximité.

M66 : Cette galaxie est un objet passionnant. Lorsque les conditions sont bonnes, en grossissant 430x avec l’ethos 13 mm, on voit parfaitement et en vision directe une bonne partie des structures révélées en imagerie. Elle offre des bras moins détaillés que M51 mais permet de percevoir le même type de détails.

NGC 3521 : cette galaxie est assez étrange. On perçoit bien sa nature, une galaxie spirale vue des 3/4 mais un détail particulier intrigue, la présence d’une zone sombre assez massive. C’est un peu comme si NGC 7331 et M64 c’était mélangées. L’œil noir de M64 s’est étalé sur une des spires.

NGC 5257/5258 : Ces deux galaxies forment un très joli couple. Leur éclat est très proche, autour de la magnitude 13. Leur forme est totalement différente. L’une est plutôt ramassée en une sorte de « Z » compact sur lequel on peut voir des zones plus brillantes et l’autre galaxie ressemble, elle, à un « S » très étiré verticalement.

Abell 2065 : C’est un amas mythique pour les amateurs, possesseurs d’un diamètre conséquent. Situé dans la couronne boréale, il est situé entre 1 et 1.5 milliards d’années lumière et ses plus brillantes composantes sont autour de la magnitude 17. Au premier abord, il n’est pas évident de voir un amas de galaxies dans cette zone où quelques faibles étoiles sont présentes. En y regardant de plus près, on perçoit au gré de la turbulence que certaines des étoiles n’en sont pas. Elles ne deviennent pas ponctuelles mais restent sous la forme de petites taches faibles. L’œil s’habituant à cet objet exotique, on peut en compter 6 sans trop de difficultés sur un fond grouillant, à l’extrême limite de visibilité. En prolongeant l’observation, on s’aperçoit que le fond du ciel est en fait constellé de minuscules zones grisâtres qui sont en réalité les autres composantes de ce riche amas. Impossible de les distinguer nettement mais cette vision est étonnante. Je suis resté avec l’Ethos 13, la prochaine fois je tente la même observation mais avec un grossissement sensiblement plus élevé afin d’essayer de distinguer d’autres membres de l’amas.

Voilà un choix arbitraire parmi les cibles visées cette nuit de mercredi. D’autres auraient aussi mérité un compte rendu, mais il est quelquefois bien difficile de transcrire les détails qu’on voit à l’oculaire quand on n’est pas dessinateur.

Les anciens CROA sont toujours visibles sur www.stellarzac.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http:\\www.stellarzac.com
Maïcé
ancien
avatar

Nombre de messages : 343
Localisation : Montreuil
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Plongée à 1.5 milliard d’années lumières    19/05/12

Avec Michel, vous" télescopez" les observations. Cibles différentes mais même intérêt pour les taches improbables.
Bravo tous les 2! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mnicole01ca
ancien
avatar

Nombre de messages : 535
Age : 71
Localisation : Montréal, Canada
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Plongée à 1.5 milliard d’années lumières    21/05/12

Salut Fred !

Tu frappes fort avec Abel 2065 ... les plus brillantes autour de magnitude 17. Shocked

J'inscris sur ma liste le secteur de NGC4273 qui est très riche en petites taches lumineuses et le duo NGC 5257/58 que j'ai hâte de découvrir.

Pour ce qui est de NGC3521, j'ai eu une impression similaire à la tienne lorsque je l'ai observée il y a quelques années. Belle galaxie.

Au plaisir de te lire à nouveau. Very Happy

Bye,
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plongée à 1.5 milliard d’années lumières    

Revenir en haut Aller en bas
 
Plongée à 1.5 milliard d’années lumières
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un jour un ans ou trente six milliard d'années
» En 2069, des E.T. vieux de 2 milliards d'années entendront-ils Seti ?
» Calcule taille de l'univers ???
» Quelques nombres Astronomiques
» Échanger de l'information plus vite que la vitesse de la lumière avec.......un bâton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Ciel Extrême :: Observations (visuelles, dessins, objets,...)-
Sauter vers: