Forum Ciel Extrême

Forum dédié à l'observation du ciel profond
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le ciel au 130/650 pour la dernière fois ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kurodo
habitué
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 53
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Le ciel au 130/650 pour la dernière fois ...   20/08/06

Vendredi 18 Août, il est 23h00. Mon 130/650 est dehors depuis quelques heures. Le ciel est très nuageux, mais très changeant. Il y a de grands trous entre les masses nuageuses dans ces trous le ciel est parfaitement visible. Mes observations du moment (en partie déjà faites à la jumelle), ce sont quelques objets dans le Serpentaire, La Fléche, Le Renard, et L'Ecu de Sobieski, ainsi qu'une étoile carbonée toute proche de 12 Aqu (L'Aigle).

Il ne fait pas froid du tout. La commune a tondu la butte d'en face et il n'y a plus les grandes herbes pour me protéger du luminaire (boule blanche) du lotissement situé à l'Ouest, et cette boule semble posée sur la butte. Je
suis obligé d'accrocher une de nos serviettes de bain aux balançoires pour me protéger, mais c'est ok.

Je mets le 32mm. Les nuages jouent avec les constellations, et je dois
choisir ma cible en fonction des trous (importants heureusement) qui se
déplacent doucement d'Ouest en Est.

La première chose que je constate c'est que, par rapport aux jumelles, je
suis complètement perdu. Le ciel auquel je m'etais familiarisé depuis plus
d'un mois de découverte m'est à nouveau étranger.

De plus, asservi à une monture qui ne permet pas un déplacement naturel (et à l'envers en plus) je n'arrive plus à me situer précisement. Je me trompe en comparant avec mon Atlas, évaluant mal les distances et les magnitudes. Mais à force de perséverance je vais tout de même réussir à observer tout ce que j'avais prévu, ou presque :

Dans Le Serpentaire, IC4665 et NGC6633. Impossible de me repérer, alors qu'aux jumelles je les trouve pratiquement instantanément. Des nuages jouent les trouble-fêtes, je laisse tomber.

Par contre La Flèche est visible. J'y vais. Je suis de nouveau perdu, et la
monture me gêne, pas moyen de bouger comme j'ai envie... Bon ca y est. Je sais où je suis ! Je trouve du coup facilement M71. Ben bof. Pas fantastique cet amas là. Je mets mon 4 mm, je saute donc à 162x et contrairement à d'autres amas globulaires, ça reste une petite boule blanche.

Je passe au dessus, dans Le Renard et je trouve M27. Plus grand que dans les jumelles, mais rien de plus, à mon sens. Plus agrandi (je passe au 10mm et au 6.5mm), je trouve que M27 devient moins évident.

Un coup d'oeil à l'amas de Brocchi (le cintre, CR399). Pas beau comme aux jumelles, ces étoiles toutes alignées. Question de goût.

Bon, je patiente un peu, que les nuages me laissent apercevoir le bas de
l'Aigle. C'est Le Serpentaire qui réapparait. Je retente Bêta au viseur rouge, et à l'oculaire impossible de me repérer. Je n'arrive pas à être sur des étoiles que je vois. Ca me parait tellement facile aux jumelles, pourtant. Mon viseur point rouge serait il déréglé ?

Je vise à l'endroit où se trouve M57 dans la Lyre, je mets l'oeil à l'oculaire et je vois M57, petite étoile écrasée avec le 32mm. Je mets le 4mm et je vois un magnifique petit rond de fumée. Donc le viseur est bien réglé.

Je pointe la zone de 12 de l'Aigle, et après de nombreux allez-retour oculaire Atlas, je centre V de l'Aigle, petit joyau rouge. Qu'est ce que j'aime les couleurs des étoiles !

Je passe juste à còté, dans l'Ecu, pour observer M11. Magnifique amas globulaire. Je passe au 4mm et c'est vraiment superbe, quel nid d'étoiles !

Je descend alors pour M26, et fini par le trouver. Je l'ai loupé plusieurs fois, en fait, car il n'a vraiment rien de fantastique.

Il y a de plus en plus de nuages. J'en ai un peu assez de l'entrave de la monture, et je me rends compte que je ne suis pas plus emerveillé de mes observations au télescope que je l'étais aux jumelles. Je rentre donc tout le matériel et je ressors. Et le ciel m'offre le bas de l'Aigle.

Je cours chercher ma paire de jumelles, et je m'offre V de l'Aigle encore une fois. Le petit point rouge est là, je l'ai trouvé instantanément, et je reconnais facilement la même configuration que dans mon Atlas.

Les étoiles paraissent plus grosses et plus nombreuses, alors que paradoxalement dans l'oculaire du télescope elles paraissent plus petite (des petites têtes d'épingles), et surtout plus éparses ...

Je sais que j'ai sorti mon télescope pour la dernière fois. Je vais le vendre.

Moi, c'est aux jumelles que j'aime explorer et découvrir le ciel étoilé.

Bons ciels
Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/claudeastro
Maïcé
ancien
avatar

Nombre de messages : 343
Localisation : Montreuil
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Le ciel au 130/650 pour la dernière fois ...   20/08/06

Kurudo,
j'ai été comme toi lorsque j'avais l'ETX90, le petit diamètre ne faisait pas assez de différence avec les excellente jumelles que j'avais. pale
Mais passer au 250 avec une monture dobson a vraiment changé mon point de vue. Voir M51 comme une vague tache en forme de poire ou voir l'enroulement de ses bras, ça change tout! Et dans le dobson, j'ai découvert que les galaxies étaient si nombreuses, si diverses alors que le peu que j'en voyais à l'ETX étaient des taches floues et souvent très peu lumineuses. geek
Eclate-toi aux jumelles, vends ton 130, rencontre des possesseurs de plus grand diamètre, et peut-être un jour tu viendras au dobson à la manipulation intuitive et au miroir qui permet de voir déjà quelques objets avec des détails. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kurodo
habitué
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 53
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: Le ciel au 130/650 pour la dernière fois ...   20/08/06

Salut Maïcé,

je pense effectivement que c'est ce qui risque de se passer. Continuer à découvrir et apprendre le ciel facilement avec des jumelles, et un jour, bien plus tard, lorsque je connaitrais vraiment bien le ciel construire un bon gros Dobson avec lequel je conserverais quand même une liberté de mouvement pour faire du "star hopping", comme on dit.

Amicalement
Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/claudeastro
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le ciel au 130/650 pour la dernière fois ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le ciel au 130/650 pour la dernière fois ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La dernière fois que vous avez V......
» A TOI QUI VIENT CHEZ NOUS POUR LA PREMIERE FOIS
» Et vous, c'était quand la dernière fois ?
» J'enseigne pour la première fois en lycée. J'ai besoin de conseils...
» pp 6ème pour la 1ère fois: quels conseils??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Ciel Extrême :: Observations (visuelles, dessins, objets,...)-
Sauter vers: